L’EPER au Soudan du Sud et en Ouganda

L’EPER au Soudan du Sud et en Ouganda

Une catastrophe humanitaire sévit au Soudan du Sud. En février 2017, l’ONU a déclaré la famine dans la région et environ 4 millions de personnes ont fui la guerre civile. D’autres se sont déplacées dans le pays.

L’Ouganda a déjà accueilli plus d’un million de réfugiés sud soudanais. Le plus grand camp de réfugiés du monde est situé à Bidibidi dans le nord du pays et il atteint les limites de ses capacités : 272 000 personnes sur 250 kilomètres carrés de terres semi-arides isolées de tout !

ACORD, l’organisation partenaire local de l’EPER, a commencé à travailler sur les conditions d’hygiène et l’accès à l’eau en mai 2017 dans des villages de deux zones de ce camp. Son aide bénéficie à près de 28 000 personnes sur les 106 000 qui y résident, réfugiés et locaux confondus. Le projet a pour but de construire des latrines publiques pour les centres de santé et les écoles et propose le matériel nécessaire aux familles motivées de construire leurs propres latrines. ACORD a aussi prévu de forer huit trous pour accéder à de l’eau potable. Il s’agit parfois de petits forages de 50 à 60 mètres : une pompe à main suffit à récolter l’eau.

> Télécharger la fiche descriptive du projet

 

Et au Soudan du Sud ? L’EPER démarre un nouveau projet dans l’Etat d’Equatoria-Central, dans deux comtés proches de la capitale de Djouba souffrant d’un fort afflux de déplacés internes et ne jouissant d’aucune aide. L’organisation partenaire de l’EPER, ACORD, soutient les familles les plus vulnérables en travaillant sur trois axes : d’abord l’accès à l’eau potable et à l’hygiène, ensuite la distribution de nourriture de base pour les familles ou de semences pour les personnes disposant d’une parcelle de terre et finalement, des distributions de moustiquaires, de couvertures et d’ustensiles de cuisine.

 

La ville de Yei au Soudan du Sud est entourée par des groupes de rebelles depuis septembre 2016. Plus de 100 000 personnes sont piégées dans la ville et la population n’a pas accès à ses champs, les étals du marché sont vides et les prix montent en flèche. L’EPER et Terre des hommes ont uni leurs forces pour venir en aide à 26 00 personnes. Ainsi, 20 000 personnes ont eu accès à de l’eau potable et ont été sensibilisées aux questions d’hygiène. 2000 personnes ont reçu des semences et des outils pour les cultiver et 4000 personnes ont travaillé contre rémunération à la réparation de routes.

> Télécharger la fiche descriptive du projet

 

Faites un don !

Bidibidi Camp au nord de l'Ouganda accueil plus de 270,000 réfugiers victimes du conflit Sud Soudanais.

Le plus grand camp de réfugiés du monde
Découvrez différents témoignages de personnes réfugiées et l’aide d’urgence mise en œuvre par nos collaborateurs dans le camp de Bidibidi !

> Photoreportage

David Boyes

Soudan du Sud : “La politique de la terre brûlée”
David Boyes, 46 ans, est depuis un an le directeur du Soudan du Sud pour l’EPER. Ce spécialiste indien de l’aide d’urgence relate les conditions de vie dans cette région.

> Entretien

Contact :
Joëlle Herren Laufer
Responsable médias
Tél. fixe : 021 613 44 59
Mobile : 078 661 08 97
joelle.herren@eper.ch