L’EPER au Soudan du Sud et en Ouganda

L’EPER au Soudan du Sud et en Ouganda

Le Sud-Soudan est un pays en proie à des conflits et connaît actuellement une crise humanitaire de plus en plus grave, caractérisée par de violents affrontements armés et une insécurité généralisée qui a entraîné des déplacements massifs de civils, des meurtres, des pillages, des destructions de biens et des violations flagrantes des droits humains. La crise humanitaire n’a cessé de s’aggraver et de s’étendre à tout le pays. Le dernier plan d’intervention humanitaire de l’ONU-OCHA (2018) estime qu’il y a 7,0 millions de personnes dans le pays qui ont besoin d’aide humanitaire. Le conflit a provoqué le déplacement de 4 millions de personnes à l’intérieur du pays et vers les pays voisins.

L’Ouganda a déjà accueilli plus d’un million de réfugiés et demandeurs d’asile sud soudanais. Le plus grand camp de réfugiés du monde est situé à Bidibidi dans le nord du pays et il atteint les limites de ses capacités : 288 000 personnes sur 250 kilomètres carrés de terres semi-arides isolées de tout !

ACORD, l’organisation partenaire local de l’EPER, a commencé à travailler sur les conditions d’hygiène et l’accès à l’eau en mai 2017 dans deux zones de ce camp. Son aide bénéficie à près de 45’000 personnes sur les 110 000 que compte ces 2 zones, réfugiés et locaux confondus. Le projet a pour but de construire des latrines publiques pour les centres de santé et les écoles et propose le matériel nécessaire aux familles motivées de construire leurs propres latrines. ACORD a aussi prévu de forer et d’installer 6 pompes à main et 2 pompes solaires pour accéder à de l’eau potable et d’en réhabiliter 14. Des formations sur la promotion de l’hygiène sont aussi dispensées pour des animateurs locaux.

> Télécharger la fiche descriptive du projet

 

Et au Soudan du Sud l’EPER envisage de démarrer deux nouveaux projets, l’un dans l’Etat d’Equatoria-Central et l’autre dans le nord du pays, Ces Etats souffrent d’un fort afflux de déplacés et manque de soutien international. Dans l’Etat d’Equatoria-Central, par exemple, les organisations partenaires de l’EPER, MDO et Reconcilevont soutenir les familles les plus vulnérables en travaillant sur 2 axes : d’abord l’accès aux semences et aux outils pour soutenir le redémarrage de l’agriculture aux abords de la ville de Yeiet promouvoir la cohésion sociale à travers des activités de promotion de la paix.

La ville de Yei au Soudan du Sud est entourée par des groupes de rebelles depuis septembre 2016. La population et les déplacés n’ont pas accès à leurs champs pour des raisons de sécurité et le commerce ne fonctionne qu’au ralentit.

> Télécharger la fiche descriptive du projet

 

Faites un don !

Bidibidi Camp au nord de l'Ouganda accueil plus de 270,000 réfugiers victimes du conflit Sud Soudanais.

Le plus grand camp de réfugiés du monde
Découvrez différents témoignages de personnes réfugiées et l’aide d’urgence mise en œuvre par nos collaborateurs dans le camp de Bidibidi !

> Photoreportage

Contact :
Joëlle Herren Laufer
Responsable médias
Tél. fixe : 021 613 44 59
Mobile : 078 661 08 97
joelle.herren@eper.ch